Les responsables marketing des entreprises et les e-commerçants se doivent de trouver une stratégie percutante s’ils veulent se faire tailler une part de marché dans la jungle d’internet. Pour cela, il est judicieux de prendre en considération un certain nombre de points. Quels sont les étapes à suivre ? Tour d’horizon de la question dans ce dossier.

Bien définir l’offre

Il est essentiel de définir clairement les produits et services qu’on va vendre sur internet pour pouvoir mettre en place une bonne stratégie de webmarketing et ainsi atteindre des clients. En d’autres termes, les internautes doivent comprendre l’offre et la valeur ajoutée que la boutique en linge ou l’entreprise leur apportent. Il importe également de connaître les spécificités de ses clients en communiquant avec eux et en créant des buyer personas ou profils-types de client. Et pour cause, on ne va pas vendre des chaussures de la même manière à un étudiant qu’à un retraité. Mieux l’entreprise connaît sa cible, mieux elle saura convertir les visiteurs de son site en clients.

Miser sur le référencement naturel

Egalement connu sous le terme SEO (search engine marketing ou marketing pour les moteurs de recherche), le référencement naturel est une technique que l’on peut mettre en place pour améliorer la visibilité de son site sur Google. Les pages sont parcourues et indexées par ce dernier en fonction de leur pertinence, de leur structure et de leur contenu. Sur une boutique en ligne, ces éléments doivent être en adéquation avec les recherches effectuées par les internautes, et en dehors de celle-ci, les liens pointant sur le site sont une preuve de la bonne qualité des contenus. Les mots-clés doivent également être choisis avec soin, car il s’agit d’une sorte de fil d’Ariane pour les internautes.

Essayer l’inbound marketing

L’inbond marketing est une stratégie de webmarketing très avantageuse pour l’entreprise. Il permet de capter l’attention de l’internaute, de le convertir en client et de le fidéliser, mais en le faisant venir vers soi plutôt qu’en le démarchant. Toutefois, il demande un large champ de compétences et peut nécessiter de faire appel à une agence spécialisée, car il met en scène des moyens comme la stratégie social média et le lead nurturing. Cela passe notamment par la création de contenus de qualité et par la mise en place d’outils d’échange et d’analyse.

Créer un blog

Tous les spécialistes du webmarketing s’accordent à dire que le blog est nécessaire pour améliorer sa stratégie. Cela demande du temps, mais c’est le prix à payer si on veut créer une communauté autour de sa marque et rendre son site d’e-commerce plus humain. Le blog aide également à accroître ses ventes en référençant son site sur des termes de recherches stratégiques et en positionnant l’entreprise comme un expert dans son secteur d’activité.

Exploiter la puissance des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux permettent d’atteindre un large public, et donc d’augmenter la taille de sa communauté. Il est cependant à noter que chaque réseau a ses propres codes, et pour une entreprise, chacun ne s’utilise pas de la même manière. La règle à garder en tête, c’est de les alimenter en contenus régulièrement, autrement, il vaut mieux éviter de les rejoindre. Facebook, qui est le réseau sur lequel les entreprises créent une page presque systématiquement, propose Facebook Ads, un outil publicitaire qui donne la possibilité de biens segmenter les utilisateurs. Instagram, le réseau social de l’image, permet de partager des émotions, tandis que Twitter est idéal pour offrir un service après-vente. LinkedIn, le réseau social professionnel est, quant à lui, idéal pour développer son e-réputation, en particulier dans le milieu B2B.

Lancer une campagne Google Ads

Google Ads est un système de publicité par liens sponsorisés que le moteur de recherche a mis en place pour optimiser les résultats des recherches des internautes. Les publicités réalisées à partir de ce système, qui sont reconnaissables par le mot « annonce », se retrouvent en tête des résultats, et se disputent la vedette avec les résultats naturelles. Cela nécessite un budget et parfois l’intervention d’un spécialiste. Google Dds donne aussi accès à des indicateurs précieux comme le nombre d’affichages de l’annonce et le nombre de clics sur celle-ci, le nombre d’appels téléphoniques passés à partir du lien ou encore le sexe, la tranche d’âge et la localisation géographique de l’internaute.

Ne pas délaisser l’emailing

A ce jour, malgré l’essor croissant des réseaux sociaux et de la publicité en ligne, l?-emailing reste le moyen de communication le plus adopté par les marques pour rester en contact avec leur communauté. On peut l’utiliser sans problème pour des offres promotionnelles, et c’est ailleurs très apprécié par la clientèle qui se sent valorisée. Naturellement, il faut se constituer une base de données en collectant les adresses de ses clients et prospects pour lancer une campagne d’emailing. Il est judicieux de toujours soigner ses e-mails en y apportant une valeur ajoutée, et d’affiner son aux d’ouverture au fur et à mesure de ses campagnes.

Nouer des partenariats

Pour développer un site d’e-commerce, deux types de partenariats s’offrent aux annonceurs. Le premier se fait avec un produit ou un service complémentaire à celui que l’on propose. L’idéal, c’est de trouver une entreprise non concurrente ayant déjà une communauté bien établie. Louverture à une autre communauté représente une opportunité de ventes à ne pas rater, mais il convient de respecter l’équité entre les deux parties. Le deuxième type de partenariat met en scène les influenceurs qui sont à la tête d’une communauté dans un secteur d’activité. Il a l’avantage de provoquer de l’émulation, car un public acquis à un influenceur s’identifie à celui-ci. La marque y trouve son compte, et l’influenceur, qui se positionne comme un expert dans son domaine, bénéficie de services ou de revenus confortables.

Mesurer l’impact de ses campagnes

Toutes les actions de webmarketing doivent être mesurées, car il y a derrière du temps et de l’argent. Cela permet de les optimiser à l’avenir, et permettra de vendre plus dans l’univers du web qui est en perpétuelle évolution. Divers outils d’analyse sont disponibles, notamment Google Analytics qui a l’avantage d’être facile à utiliser et gratuit. Grâce à un code, on a la possibilité de suivre l’évolution de ses campagnes. Enfin, il peut être profitable de déléguer les tâches de webmarketing pour pouvoir se consacrer à son cœur de métier, ce qui permet de proposer des produits ou des services innovants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici