google révolutionne l'emploi
google révolutionne l'emploi

Depuis le 7 juin dernier Google a lancé un nouvel outil nommé Google for Jobs, destiné à assister les demandeurs d’emploi. L’entreprise pense que cette fonctionnalité basée sur la technologie IA va fondamentalement bouleverser l’expérience connue auparavant.

L’intelligence artificielle au service du recrutement en ligne

Les méthodes de recherche d’emploi présentées depuis longtemps par les principaux acteurs de recrutement font désormais partie du passée. En effet, l’émergence de l’intelligence artificielle au service du secteur va radicalement reconfigurer le processus.

Google se veut l un des pionniers de cette transition. L initiative a été lancée pour permettre une recherche plus intelligente à travers les sites partenaires. Selon les responsables de Google, l objectif est de mettre cette technologie au service des demandeurs d emploi. Permettre aux utilisateurs d’entrer en contact avec les offres qui répondent spécifiquement à leurs besoins.

Le principal avantage est que toutes les plates-formes sur lesquelles une annonce est publiée soient visibles, ce qui permet à l utilisateur de choisir celle qu il souhaite. Il n y a pas d’url spéciale pour cet outil, le demandeur insère simplement sa requête dans le champ habituel de recherche. Il pourra alors la filtrer par critères, comme la distance, les horaires de travail, le salaire … Certains sites outre atlantique fournissent même des avis et des critiques sur l employeur.

Il faut dire que l’ancien procédé était plutôt frustrant. Certaines annonces, en plus d’être expirées, étaient souvent identiques d’un site à l’autre.

Améliorer le processus de recrutement en ligne

Il est facile de comprendre pourquoi Google veut miser sur le marché du recrutement. Rien qu aux États Unis, 20 à 24 % des américains changent d’emploi chaque année. Ce qui signifie que plus de 40 millions de personnes en recherchent un nouveau et sont aussitôt recrutées. Les entreprises dépensent à peu prés 4000 dollars par candidat pour les entretiens, la planification et les évaluations.

Google estime qu il peut apporter plus de valeur à ce processus. En se concentrant sur des outils qui permettent aux candidats d’accéder aux offres par un simple clic. Il se défend que son objectif soit d’écarter LinkedDin et Monster de la compétition. Arguant que l’entreprise collabore étroitement avec ces plateformes pour obtenir les données les plus pertinentes susceptibles d’assister les nouveaux candidats.

Le moteur de recherche ajoute qu il souhaite faire évoluer un processus de collaboration qui est resté inchangé depuis près d’une décennie.Google souhaite impliquer le reste des acteurs de recrutement en ligne dans son initiative tournée vers l’avenir. Jusqu à présent, la stratégie semble fonctionner.

Nick Zakrasek, responsable des produits Google outre atlantique déclare : «Nous n’essayons pas de réinventer la roue, nous voulons travailler avec tous les fournisseurs pour faire face aux obstacles.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici