objets-connectés

Les gadgets connectés s’estiment globalement à 50 milliards pour 2020. Un fait déconcertant vient pourtant contrebalancer ce chiffre hallucinant. Le comptage pour l’année précédente dénote environ 9 milliards d’objets connectés. Et pour la différence de 41 milliards ? Ce surplus prend en considération les smartphones et autres tablettes. Alors qu’en est-il de marché de l’assurance dédiée à ces gadgets innovants ?

Au cœur du marché dynamique de l’assurance

CELSIDE  continue de recruter un peu partout en Europe malgré le contexte difficile. Le développement de l’activité de cet expert de l’assurance des objets connectés démontre ainsi un secteur qui résiste à la crise. Actuellement, ce groupe est présent dans plusieurs pays européens dont la France et l’Espagne.

D’emblée, le métier de l’assurance se développe bien d’ailleurs sur le Vieux Continent. C’est un secteur dynamique en phase avec les évolutions de la société. Cela explique sans doute pourquoi ses offres ont rapidement évolué. L’apparition des garanties dédiées aux objets connectés témoigne de cette adaptabilité rapide. Et même avec ces offres novatrices, le monde de l’assurance demeure fidèle à ses principes. Il place la prévention, la protection et la proximité au cœur de ses activités.

Un secteur toujours en quête de nouveaux talents

Le secteur de l’assurance se caractérise par sa grande accessibilité. En effet, ce domaine couvre plusieurs domaines, permettant à chacun de trouver un emploi qui correspond à ses aspirations. Qu’on soit diplômé d’un cursus scientifique, littéraire ou juridique, on peut toujours espérer intégrer cet univers. Les spécialistes de l’économie et du commerce y trouveront aussi des places adaptées.

Dans le cas de la France, l’assurance fait partie des secteurs qui continuent de recruter. Elle a recruté en 2019 près de 16 000 nouveaux employés. Plus de la moitié avaient moins de 30 ans. D’ailleurs, à noter que le marché de l’assurance dans l’Hexagone emploie actuellement près de 5 500 alternants.

En Espagne, l’assurance connaît également un certain dynamisme. On dit d’ailleurs que le système de santé espagnol est l’un des plus efficients au monde. 

Quid du marché de l’assurance en Europe en général

Le marché de l’assurance en Europe semble résister aussi au contexte difficile lié à la crise. Pour 2019, près de 945 000 individus travaillent directement pour les quelques 3 906 entreprises d’assurance en Europe. Ce secteur constitue par ailleurs le principal investisseur institutionnel de l’UE.

Selon les données, la contribution des assureurs européens dans l’économie s’élève à près de 10 400 milliards d’euros.

Toujours en 2019, l’indemnisation versée par les assureurs à leurs clients en Europe est estimée à 997 milliards d’euros. L’assurance vie représente une grande partie de cette contribution. Elle s’élève à près de 630 milliards d’euros. Viennent ensuite la prise en charge pour les contrats d’assurance habitation et auto. Ceux-ci sont évalués à une hauteur d’à peu près 250 milliards d’euros.

Sur le Vieux continent, l’assurance fait pourtant face à un défi de taille. Le marché est relativement saturé. Pour la pérennité de leurs activités, les compagnies d’assurance sont dans l’obligation de rénover constamment. L’évolution des offres de CELSIDE illustre parfaitement ce besoin d’adapter à un marché en pleine mutation. L’entreprise est aujourd’hui une des références dans l’assurance des objets connectés. Elle a vu en ces derniers une véritable opportunité qui va révolutionner le secteur de l’assurance. 

               L’assurance des objets connectés font partie des offres devenues de plus en plus appréciées des consommateurs. La raison en est simple. Ces gadgets envahissent le quotidien au point de devenir incontournables pour certains. Les compagnies d’assurance, pour innover, devraient ainsi exploiter l’assurance des gadgets intelligents. Proposer des nouvelles offres dans ce sens, voilà une démarche en faveur du développement de leurs activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici